LL.M Prévention et règlement des différends 2008-2013

Ce billet me donne l’occasion de souligner l’obtention de mon diplôme de Maitrise en prévention et règlement des différends (LL.M) obtenu à l’Université de Sherbrooke.

Après de longs mois d’attente ponctués de relance à n’en plus finir auprès de l’encadrement universitaire, j’ai réussi à mener à son terme mon essai intitulé Implantation des modes de règlement des litiges en ligne auprès de quatre acteurs du commerce électronique établis au Québec ayant des relations commerciales internationales. Un projet pour lequel j’ai mobilisé tout mon enthousiasme et toute ma détermination; ingrédients indispensables face aux multiples embûches qui se sont présentées.

Avec l’obtention de mon diplôme, je reprends l’écriture de ce blog, laissé en suspens le temps de voir mon projet évalué par les professeurs.

Avant toute chose, j’aimerais partager la page de remerciements de mon essai afin de célébrer ma réussite en compagnie des personnes qui ont crû en moi.

Je tiens à remercier le professeur Arthur Oulaï, qui m’a accompagnée et conseillée depuis les tous premiers instants de ce projet malgré les nombreux imprévus qui ont ponctué nos échanges.

Je dois aussi souligner l’important soutien que m’a offert la chargée de cours Muriel Gauthier à travers son enseignement. Ses commentaires toujours très pertinents et encourageants m’ont fait vivre une expérience particulièrement enrichissante et agréable.

Je souhaite également remercier les quatre entrepreneurs ainsi que tous ceux qui gravitent dans mon écosystème des technologies de l’information et des communications et qui se sont montrés généreux dans leurs conseils.

Dans une approche plus personnelle, je tiens à remercier mes deux premiers amis québécois Anthony Grolleau-Fricard et Denis Béliveau. A peine un mois après mon arrivée au Québec, je me suis rendue dans les locaux d’un organisme de justice alternative pour y rencontrer Anthony qui a su m’orienter dans le fonctionnement des modes de prévention et de règlement au Québec. C’était un vendredi et nous ne nous sommes plus quittés. Cette amitié m’a permise de rencontrer Denis, homme brillant et d’une gentillesse qui m’a si souvent émue.

Je tiens à exprimer toute ma gratitude envers Serge Pisapia. Nos discussions PRDistes passionnées et ses encouragements ont été d’un réconfort si précieux.

Je n’oublie pas non plus mes amies du bout du monde Alexandra Larcher Wallace et Sandrine Lakrichi qui font mentir effrontément le « loin du cœur, loin des yeux ».

Enfin, je remercie du fond du cœur mon fiancé et notre fille qui ont été d’un soutien sans faille.

Laisser un commentaire

Twitter
Catégories